L'Animatorium Index du Forum

L'Animatorium
Forum d'entraide pour futurs animeux.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les films du moment

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Animatorium Index du Forum -> Partage -> Critiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pock


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2010
Messages: 56
Localisation: Brive

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 22:30 (2010)    Sujet du message: Les films du moment Répondre en citant

Je vous propose de parler ici des films à l'affiche

Perso cette semaine j'ai vu En présence d'un clown de Ingmar Bergman
Citation:
Résumé copié-collé (allociné) : Octobre 1925. L’ingénieur Carl Akerblöm, fervent admirateur de Schubert, est interné à l’asile psychiatrique d’Uppsala. Depuis sa chambre, il nourrit le projet révolutionnaire d’inventer le cinéma parlant. Avec l’aide du professeur fou Osvald Vogler, Akerblöm s’improvise metteur en scène d’une histoire d’amour relatant les derniers jours de Schubert.


Globalement j'ai trouvé ça bien, même si c'est pas trop le genre de films de j'aime.
Le clown en question est la mort qui apparaît à plusieurs reprises et paraît poursuivre le "héros" pendant tout le film. Carl Akerblom est totalement passionné par sa nouvelle invention, à savoir le cinéma parlant qui au final se rapprocherait plus du théâtre que du cinéma.
Le film est assez lent, froid (dans l'esthétique & les thèmes abordés : la maladie, la mort, la solitude de l'artiste etc)
La mise en abîme du cinéma, l'art de raconter au public une histoire même invraisemblable j'ai trouvé ça intéressant (à savoir que schubert est aimé de mizzi, comtesse-prostituée mais encore vierge, mais selon Carl Akerblom il ne faut pas poser de questions, ce n'est pas ça qui est important dans leur histoire d'amour.)
ça m'a fait penser aux paroles de Depardon, allez savoir pourquoi ...
"J'ai aimé regarder, errer, fermer les yeux, flagrant délit de voyeurisme, le photographe est voyeur. Je suis voyeur. Celui qui regarde devient voyeur. Regarder les choses qu'on ne veut pas regarder. J'ai aimé regarder, j'ai peur de regarder. Dix ans après elle est là, la déambulation du photographe, dans les couloirs de l'asile. Il cherche, avance, recule, jamais satisfait, victime ou agresseur, c'est peut-être à soi-même que la violence est la plus forte. Insoutenable pour nous, regard, la photographe regarde, démystification du héros, de l'artiste, de l'auteur, qui avant tout prend aux autres, hasard plus travail."
(je précise que j'ai pas appris tout ça par coeur)

Je suis aussi allée voir La Vénus Noire de Abdellatif Kechiche
Citation:
Résumé (idem) : Paris, 1817, enceinte de l'Académie Royale de Médecine. « Je n'ai jamais vu de tête humaine plus semblable à celle des singes ». Face au moulage du corps de Saartjie Baartman, l'anatomiste Georges Cuvier est catégorique. Un parterre de distingués collègues applaudit la démonstration. Sept ans plus tôt, Saartjie, quittait l'Afrique du Sud avec son maître, Caezar, et livrait son corps en pâture au public londonien des foires aux monstres. Femme libre et entravée, elle était l'icône des bas-fonds, la « Vénus Hottentote » promise au mirage d'une ascension dorée...


Ok, le film dure plus de 2h30, ça paraît hyper long mais en fait une fois dans le fauteuil on est absorbé par l'histoire de saartjie.
Pour moi le seul point négatif de ce film c'est d'accorder une trop grande importance à sa nouvelle vie de prostituée vu que cette période est assez floue historiquement parlant. Ok Kechiche s'est plu à imaginer ça mais je le voyais pas trop de cet oeil là.
ATTENTION peut être considéré comme un SPOIL
Saartjie refuse de montrer son corps aux scientifiques et quelques minutes plus tard se retrouve à vendre son corps ?
Le film est assez cru et violent, interdit aux moins de 12 ans d'ailleurs. Rien n'est vraiment stigmatisé non plus, c'est pas les méchants blancs contre la gentille noire, rien n'est blanc ou noir, ça montre plein d'aspects de l'humanité, d'une société etc.

On apprend à la fin que ses restes ont été exhibés jusqu'aux 70s en france (y compris les organes génitaux en bocal ?) et qu'ils n'ont étés rapatriés qu'en 2002. Choquant.
Même si j'ai pas pu voir Man to man en entier ça m'y a fait penser (je pense toujours à d'autres films en sortant du ciné ...)
Man to Man c'est bien aussi
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Nov - 22:30 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles V


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: Nulle Part... Nantes.

MessagePosté le: Jeu 11 Nov - 14:17 (2010)    Sujet du message: Les films du moment Répondre en citant

A propos de venus noire :
je ne l'ai pas vu mais, ça va de soi, j'ai des choses à dire... Very Happy
 J'ai vu La graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche, je l'avais trouvé remarquablement fait et inteprété mais avec des longueurs (surtout à la fin) qui finissait par ne plus témoigner d'une volonté d'insistance mais plutôt de volonté de saouler le spectateur, pas dans le sens de l'embêter mais dans celui de le fatiguer du film...

C'est pour cette raison que j'aborde la durée de son nouveau film, tu as dit "2h 30, ça paraît hyper long". C'est long quand le monteur a été trop clément, mais lorsqu' aucune scène n'apparaît inutile, ca peut être excellent. Je pense à Sergio Leone ou à la version longue de Apocalypse Now...
C'est pour cette raison que je voulais savoir si malgré la durée, tu n'avais vraiment ressenti aucune longueur. Question
Je suis allé voir Des hommes et des Dieux (très bon film au passage), et je l'ai presque trouvé trop court pour un film qui décrit une vie monocale, à savoir une vie leeeeente et silencieeeeuse.... Mais avec Kechiche je me méfie.

Sinon je recommande chaudement à n'importe qui d'aller voir les amours imaginaires, s'il passe encore, fäab est peut-être parvenu à le voir, parce que c'est un vrai bon film.
____________________
Il était une fois le roi charles V et III font VIII et VIII font XVI, de Takikardie ...
http://www.chezcharlesvetc.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Charles V


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: Nulle Part... Nantes.

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 00:39 (2010)    Sujet du message: Les films du moment Répondre en citant

Au fait :
the social network, c'est de la balle
les rêves dansants, c'est bien.
____________________
Il était une fois le roi charles V et III font VIII et VIII font XVI, de Takikardie ...
http://www.chezcharlesvetc.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arlequin


Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2010
Messages: 31
Localisation: trouduqudumond

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 13:11 (2010)    Sujet du message: Les films du moment Répondre en citant

en effet...


J'ai également été agréablement surprit par le dernier Potter
____________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:05 (2017)    Sujet du message: Les films du moment

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Animatorium Index du Forum -> Partage -> Critiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com